Archives pour la catégorie Films

1970 : Le Distrait de Pierre Richard / Une hôtesse
1970 : Raphaël ou le débauché de Michel Deville / une invitée chez Francesca
1974 : La Jeune fille assassinée de Roger Vadim / Louise
1975 : Section spéciale de Costa-Gavras
1976 : Plaisir d’amour en Iran d’Agnès Varda / Récitante (Court-métrage)
1977 : L’une chante, l’autre pas d’Agnès Varda / Suzanne Galibier Aubanel
1978 : Une épouse romantique de Robert Réa (Court-métrage)
1979 : La Fille de Prague avec un sac très lourd de Danielle Jaeggi / Sophie
1980 : La Mort en direct de Bertrand Tavernier / Tracey
1981 : Viens chez moi, j’habite chez une copine de Patrice Leconte / Françoise
1984 : Acquitté, levez-vous de Samuel ITZKOVITCH (Court-métrage)
1985 : Drôle de samedi de Tunç Okan / L’institutrice
1987 : Un enfant de Calabre de Luigi Comencini / Maria Sileca
1988 : Quelques jours avec moi de Claude Sautet / Régine
1990 : La Gloire de mon père d’Yves Robert / Tante Rose
1990 : Le Château de ma mère d’Yves Robert / Tante Rose
1990 : La Désenchantée de Benoît Jacquot / La mère de Beth
1991 : Les Enfants du vent de Krzysztof Rogulski / Maria
1993 : À cause d’elle de Jean-Loup Hubert / Mme Hervy
1997 : Marthe de Jean-Loup Hubert / Rose Bireau
1998 : Coquillettes de Joséphine Flasseur (Court-métrage)
1999 : Pas de scandale de Benoît Jacquot / Mme Guérin
2002 : Le Lion de Vincent Michaud (court-métrage)
2004 : Trois petites filles de Jean-Loup Hubert / La mère de Pauline
2008 : Un excellent dossier d’Artus de Penguern / la propriétaire
2013 : Happyness (Le bonheur) / Mère d’Alice

Mère d’Alice / Happyness (Le bonheur)

Film de de Fabrice Grange réalisé en 2013 / Sélection du Festival International du Film de Varsovie 2013

Avec Julie Wingens, Stéphane Prévost et Sophie Fougère

Synopsis

« LE BONHEUR » est une histoire d’amour absolue. Cette histoire est racontée par le regard de Jean qui découvre le carnet dans lequel Alice a inscrit toute leur aventure.
Les regards de Jean et d’Alice sur leur propre vie se croisent à travers la voix off d’Alice qui lit son carnet intime. C’est une mise en abîme des regards qui permet le partage des points
de vues. Alice 30 ans a une vie simple et douce. Elle est heureuse ou plutôt croit l’être. Ce bonheur ne tient qu’à un fil et c’était sans compter sur l’apparition de Jean qui va chambouler sa vie.
Jean tourne autour de la quarantaine, il est père de famille et traducteur. Il passe son temps entre son petit bureau et ses amis. Lui aussi ne pensait pas devoir tout remettre en question en rencontrant Alice.
Tout va commencer par des jeux, comme une histoire qui ne se prend pas au sérieux et qui ne dit pas son nom. Mais ces jeux là sont dangereux et Alice et Jean pour trouver le vrai bonheur vont devoir affronter la peur.
Leur liberté et leur amour vont se payer cher pour atteindre LE BONHEUR.
Tout le monde est d’accord pour dire que si une chose mérite d’être vécue, c’est l’amour. Alors aucune histoire d’amour n’est en trop. C’est toujours en filigrane dans tout oeuvre de la vie.
On n’aime jamais impunément. L’amour, le vrai, est indélébile. Il vous marque à jamais. Il fait de vous un ou une autre. C’est à cela que l’on reconnaît une grande histoire d’amour, « LE BONHEUR » en est une.
Le film se veut libérateur pour ceux qui aujourd’hui croient encore à l’amour et la passion.

 

Publicités

Acquitté, levez-vous

Court-métrage réalisé par Samuel ITZKOVITCH en 1984 avec Francois Dyrek, Jean Francois GARREAUD, Therese Liotard, Franck ANDRON

Dans une ferme près d’Alès, un stagiaire a une relation amoureuse avec la femme de son patron. Celui-ci la tue mais les deux hommes se mettent d’accord pour faire croire à un accident…

 

Régine / Quelques jours avec moi

Film réalisé par Claude Sautet en 1988.

Synopsis

Un fils de bonne famille, Martial, mal dans sa peau, dépressif, PDG d’une chaîne de supermarchés, profite de raisons professionnelles pour prendre un peu de recul. Il se pose à Limoges semant le trouble dans la vie des bourgeois locaux, dont les gérants du supermarché de la ville, Monsieur Fonfrin et sa femme, comme dans le cœur d’une provinciale, Francine, à qui il propose de rester quelques jours avec lui, en échange de quoi elle pourra se voir offrir tout ce qu’elle veut.

Au cours du film, les personnages se révèlent, puis changent ; ainsi, Monsieur Fonfrin, d’abord un bourgeois aspirant à son enrichissement personnel, sera à la fin un des personnages les plus attachants.

Un excellent dossier !

Issu du concours Scénarios contre les discriminations.

Pour un discours citoyen autour de la lutte contre les discriminations, le Crips et le Geps ont lancé en 2007 un concours d’idées de courts métrages: « Scénarios contre les discriminations ».
http://www.contrelesdiscriminations.fr/index.asp

Court-métrage réalisé par Artus de Penguern en 2008 sur le thème de la discrimination.
Avec Michel Jonasz, Thérèse Liotard, Pierre Cassignard, Johanna Bah, Louise Monot, Slimane Yefsah.

Sur une idée originale de Caroline Birouste

Synopsis

Les propriétaires d’un très bel appartement vont avoir besoin d’un temps de réflexion supplémentaire pour le louer à trois jeunes étudiants pas tout à fait comme ils les avaient imaginés.

 

Mme Guérin / Pas de scandale

Film réalisé par Benoît Jacquot en 1999 avec Fabrice Luchini, Isabelle Huppert, Vincent Lindon

Grégoire Jeancourt, un fortuné dirigeant d’entreprise, sort de quatre mois de réclusion à la prison de la Santé pour des malversations financières. Cet emprisonnement semble l’avoir profondément déstabilisé dans ses rapports aux autres, ne retrouvant plus ses repères que ce soit dans sa famille ou dans son travail. Absent, largement mutique, il observe avec distance et bienveillance l’univers qui l’entoure. Ses rapports, glaciaux, avec sa femme Agnès ne s’améliorent pas ; sa relation avec son frère Louis, un célèbre présentateur d’émissions télévisées, est toujours aussi conflictuelle notamment depuis le solde de l’héritage de leur père. Bien qu’il tente de prendre contact avec des gens de milieux sociaux moins favorisés que le sien — Stéphanie, la coiffeuse de sa femme ; William, un ex-taulard qu’il retrouve par hasard dans Paris ; ou bien divers de ses employés —, il ne réussit pas à établir un lien ou un réel échange. Il reste étranger à tous et à lui-même, jusqu’au jour où lors d’une réunion de famille houleuse certaines vérités éclatent au grand jour faisant se rapprocher les deux frères qui réussissent enfin à s’avouer leur attachement réciproque.

Rose Bireau / Marthe

Film de Jean-Loup Hubert réalisé en 1996 avec Clothilde Coureau et Guillaume Depardieu

Blessé dans les tranchées quelque part en Argonne au début de l’automne 1915, Simon est transféré loin du front. Là, le temps du répit que dure sa convalescence va lui permettre de faire la connaissance de Marthe, une jeune institutrice qu’il va aimer au-delà de tout.

Madame Hervy / À cause d’elle

Film réalisé par Jean-Loup Hubert en 1992

1963, près de Nantes. Antoine rêve de rock ‘n’ roll et doit repasser son certif pour la deuxième fois. Issu d’une famille modeste, il n’a d’yeux que pour la belle et austère Olivia qui vit chez ses parents dans un château des environs. Un accident de voiture, dont Olivia est en partie responsable, entraîne une hospitalisation prolongée pour Antoine. Pour se faire pardonner, elle se propose de le visiter régulièrement tout en l’initiant à la lecture de Balzac et Stendhal. L’amour d’Antoine grandit mais Olivia reste inaccessible. C’est alors qu’il décide de devenir écrivain. Que se passera-t-il ? Finiront-ils ensemble ?